Tout l'immobilier d'entreprises en France, Suisse et Belgique

Bureaux, locaux d'activités, entrepôts, terrains

Service de recherche 100% gratuit pour les entreprises

L'évènement incontournable de la ed-tech

Du 23 au 26 janvier 2019, le Bett a accueilli plus de 34.000 visiteurs venus de 136 pays. Le salon, qui est organisé chaque année à Londres, Royaume-Uni, a regroupé en 2019 plus de 800 exposants autour de la ed-tech, dont 130 startups innovantes. Le Bett est internationalement reconnu comme le rendez-vous annuel le plus important de la ed-tech, et 90% des visiteurs ont confirmé que le Bett est le meilleur endroit pour se renseigner sur la ed-tech.

La « ed-tech » signifie la education technology ou la technologie de l’éducation, et désigne toute technologie qui est destinée à l’usage dans l’éducation. La ed-tech a pour objectif d’améliorer l’éducation, donc de faciliter les processus d’apprentissage et d’optimiser les performances et l’efficacité des systèmes éducatifs existants.

Les tendances de la ed-tech

L’avenir était le thème central du Bett en 2019. L’objectif global du salon et des acteurs de la ed-tech est d’équiper les futures générations avec les compétences nécessaires pour un avenir incertain. Le Bett regroupe surtout des entreprises proposant des solutions pour les enfants, les écoles et d’autres établissements éducatifs, et non pas pour les adultes, les entreprises ou pour l’apprentissage à vie.

Une tendance qui s’est distinguée est l’utilisation des jeux et des technologies interactives pour engager les enfants à apprendre. Si un enfant peut interagir avec une vidéo, il est plus probable qu’il retienne ce qu’il y a vu. Ces jeux et technologies interactifs sont adaptés dès la très jeune enfance, avec des robots et des intelligences artificielles qui sont capables de « lire » n’importe quel livre à haute voix, ou de corriger la lecture et l’écriture des enfants.

Ces technologies s’appliquent surtout à l’apprentissage du codage, qui devient important même depuis l’âge de 4 ans. Les jeux pour apprendre à coder, et les plateformes pour la création d’applications qui seront publiées en ligne se sont avérés comme des tendances significatives. La salle de classe se digitalise et il va aujourd’hui de soi que chaque enfant aura une tablette à sa disposition.

Les logiciels pour les professeurs sont également très présents, qu’ils soient pour la gestion des tâches administratives ou pour faciliter l’apprentissage, et éviter aux professeurs de devoir surveiller chaque élève. Ces solutions répondent à un réel besoin des professeurs surchargés, qui réclament plus de temps pour l’enseignement, et moins pour l’administration. 

Une conférence intitulée « La VR et l’IA, sont-elles les derniers engouements passagers de la ed-tech ? » a été donnée lors du Bett. L’intelligence artificielle est devenue sans doute essentielle dans la ed-tech, elle est appliquée dans de nombreux domaines : l’apprentissage de la lecture, la formation de nouveaux professeurs, la sécurité de l’enfant sur Internet. La réalité virtuelle n’est pas encore si incontournable, pourtant elle est utilisée de manière innovante par plusieurs entreprises, et pourra très bien faire partie du quotidien dans la salle de classe de demain.

La ed-tech, un secteur international

Le Bett est également témoignage de l’internationalisation du secteur de la ed-tech. Il est intéressant de noter que plusieurs exposants nous ont fait la remarque que dans le cadre du Brexit, le Royaume-Uni n’est plus considéré comme le marché clé pour la ed-tech, même lors de ce salon qui a lieu dans sa capitale. Même si Londres reste pour le moment la ville principale en Europe pour le développement de la ed-tech, les pavillons internationaux représentant entre autres la Norvège, la France, l’Israël et la Jordanie sont la preuve que ce secteur se développe bien dans d’autres pays aussi.

Un grand nombre d’exposants nous a fait part de leurs projets de développement à l’étranger, citant les marchés émergents tels que l’Inde, la Malaisie, le Mexique et le Brésil comme étant surtout intéressants. Beaucoup d’entreprises présentes cherchent également à se développer en Europe, surtout dans des pays avec un système d’éducation ou un marché ed-tech reconnu, comme en Scandinavie, au Pays-Bas, en Allemagne ou en France.

La ed-tech est effectivement un marché qui se développe rapidement en France. Actuellement centré sur la formation en entreprise et l’apprentissage à vie, le secteur de la ed-tech en France compte pourtant plusieurs acteurs importants produisant également des solutions pour les enfants, les écoles et les établissements d’enseignement de tous niveaux. Avec un système scolaire et universitaire réputé à l’international et un taux élevé de jeunes adultes possédant un diplôme supérieur (44,7% des personnes entre 25 et 34 ans, comparé à 29,6% en Allemagne et 25,1% en Italie), la ed-tech a encore de grandes perspectives de croissance en France.  

Sources :

Le salon Bett, rendez-vous annuel de la ed-tech à Londres

LE BLOG DES EXPERTS

Vous êtes une entreprise

Nos solutions dans votre recherche d'un nouveau site d'implantation.

Parcs d'Activités et locaux